Info Buro Mag
IDENTIFIEZ-VOUS

Code personnel


> Code personnel oublié ?
Recherchez
Traduire cette page:
Imprimer

Une aversion collective pour les réunions ?
Monde - 12/01/2018

 

Comment sont vécues les réunions en entreprise au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne, en France et aux Émirats arabes unis ? C’est le sujet de l’étude dévoilée par Barco qui s’appuie sur le témoignage de 2 250 cadres ainsi que sur une expérience de psychologie comportementale recourant à la technologie EEG d’imagerie cérébrale pour tester les réponses psychologiques d’un petit nombre de personnes à des scénarios classiques de réunion.  Les résultats mettent notamment en évidence l’ampleur de l’aversion collective pour les réunions, considérées par une majorité de personnes au mieux comme « mal dirigées », au pire comme « complètement inutiles ». Près du quart des personnes interrogées ont déclaré préférer se trouver ailleurs plutôt que dans une réunion, tandis que 39,4 % ont également avoué avoir tendance à somnoler (occasionnellement ou systématiquement) lors des réunions. Ce chiffre est encore plus élevé dans certaines régions comme le Royaume-Uni, où près de la moitié (48 %) des répondants avouent s'être endormis lors de réunions. Autre fait marquant, 26,2 % des répondants français confessent participer à des réunions uniquement pour accéder à la nourriture gratuite ! Au Royaume-Uni, c’est plus de la moitié des personnes interrogées qui l’admettent. De plus, 43 % des personnes interrogées consultent régulièrement leurs e-mails en réunion, avec des différences par secteur (100 % dans les relations publiques contre 50 % seulement chez les designers). Tout cela malgré le fait que 80 % des répondants français considèrent que l’utilisation d’un smartphone ou ordinateur en réunion est impolie.

 

L’apport du multimédia

L’étude rapporte également que 68,8 % des personnes interrogées sont irritées lorsqu’une technologie fonctionne mal en réunion, un tiers estimant que leur engagement en est affecté. Or, pour 48,5 % des répondants français, des problèmes techniques surviennent régulièrement lors des réunions. « Une fois qu'une réunion est en cours, on pense souvent que l’engagement de la salle dépend de la qualité de l’orateur ou du sujet traité. Or notre étude montre que le succès d'une réunion est déterminé par une multiplicité de facteurs parmi lesquels figurent la qualité des technologies utilisées, la disposition de la salle de réunion ou encore la présence de nourriture », souligne Lieven Bertier, directeur stratégie Go to Market et Services Meeting Experience chez Barco. Lorsqu’elle est correctement exploitée, une technologie peut en effet fortement améliorer l'engagement et la productivité d’une réunion : 67,4 % des répondants ont déclaré être davantage investis lorsque des contenus multimédias sont utilisés dans une présentation. De plus, une grande majorité de répondants français (92,8 %) ont déclaré se sentir davantage stimulés lors des réunions créatives. Selon le Dr Peter Collett, psychologue comportemental qui a mené l'expérience : « Le fait de débuter à l'heure et de limiter les interruptions a un impact très positif sur une réunion, tout comme le recours à des contenus multimédias et l’ajout d’une touche personnelle qui augmentent la qualité de l’expérience ».

 


[Retour page préc.]






Cliquer pour agrandir l'image



Actualités | Bureautique/Informatique | Consommables/Accessoires | Courrier | Impression | Mobilier/Aménagement | Téléphonie | Evénements | Magazine
Mentions légales | Liens utiles | Contacts | ©Infoburomag.com est un site du groupe Pyc Edition www.pyc.fr